Coaching salarié

Le coaching de salarié met au service de l’entreprise les valeurs humaines de son personnel et développe son potentiel.

Il permet d’optimiser les performances, le bien être de chacun et d’atteindre de nombreux objectifs comme :

  • L’amélioration des potentiels et des savoir-faire,
  • Le développement de potentiel ou de savoir-faire,
  • L’accompagnement lors d’un changement professionnel : changement de poste, promotion, restructuration, etc…,
  • La résolution de problèmes de communication au sein de l’entreprise,
  • L’atteinte d’objectif(s) spécifique(s),
  • La gestion du temps et des priorités,
  • L’intégration d’une personne dans une équipe.

Il permet le développement du coaché tout en servant les intérêts de l’entreprise.

coaching salarie nantes

Cogito – Coaching d’entreprise – Cadres et salariés

Prise en charge du coaching pour un salarié :

Le coaching pour un salarié est généralement prescrit et est pris en charge par l’entreprise elle-même. En fonction de l’organisme collecteur pour la formation continue de l’entreprise, ce coaching pour être imputé sur le plan de formation de l’entreprise.

Le déroulé d’un coaching de salarié:

Un accompagnement individuel pour un salarié comporte environ 7/10 séances d’environ 1h30 / 2h chacune.

Il permet le développement du coaché tout en servant les intérêts de l’entreprise.

A savoir

Il s’agit d’une relation tripartite entre l’entreprise, le coaché et le coach. Un contrat de coaching est établi dans lequel est inscrit le nombre de séances prévues, le rythme, si des rendez-vous tripartites sont prévus…

Le coaching de salarié peut se dérouler au sein de l’entreprise mais il est préférable que ce dernier se réalise dans un lieu neutre. Le coach respecte la confidentialité des propos de son coaché.

Le coaching professionnel n’est pas une psychothérapie ! Le coach de salarié aide à résoudre des difficultés professionnelles mais ne cherchera pas à découvrir la cause de ces problèmes dans l’histoire personnelle du coaché.

Le questionnement est orienté sur le « comment ? » et non sur le « pourquoi ? ».